CAN: Le Cameroun en quart, sans les honneurs

Le Cameroun a logiquement battu les Comores en huitième de finale de la CAN, ce lundi à Yaoundé (2-1). Non sans un heureux concours de circonstances.

Les Comores, disons-le, n’avaient aucune chance… Contraints d’évoluer sans gardien de but de métier, ce lundi face au pays organisateur de la Coupe d’Afrique des nations, les insulaires ont qui plus est manqué d’arriver en retard au stade d’Olembé de Yaoundé, privés d’escorte pour arriver à destination et ainsi obligés de se préparer dans leur car. Et comme si cela ne suffisait pas, c’est réduits à dix dès la 7e minute de jeu qu’ils ont dû disputer ce huitième de finale face au Cameroun

Pour une semelle sur Ngamaleu, Abdou en effet a vu rouge, et laissé les Cœlacanthes encore plus démunis face à des Lions indomptables qui n’en demandaient pas tant. Dans le but comorien, le défenseur de l’AC Ajaccio Chaker Alhadhur a fait ce qu’il a pu, se fendant même de quelques parades appréciables devant Aboubakar notamment. Mais c’est tout à fait logiquement que Toko Ekambi a ouvert la marque peu avant la demi-heure de jeu, d’un tir placé imparable pour le portier improvisé (1-0, 29e).

Plusieurs morts en marge du match ?

Malgré l’acharnement du sort, les Comores ont eu le mérite de ne jamais abdiquer, sollicitant plusieurs fois Onana, par Mogni et M’Changama sur la même action (33e), mais aussi par Ali Mohamed (73e) et El Fardou (79e) plus tard dans la partie alors qu’Aboubakar – déjà crédité de six réalisations dans cette CAN – avait enfin fait le break pour le Cameroun, parfaitement lancé dans la profondeur par Hongla (2-0, 70e). Courageux, les Comoriens ont même trouvé la faille eux aussi, sur un magnifique coup franc lointain signé M’Changama (2-1, 81e).

Ainsi s’achève le parcours de la 132e nation mondiale dans ce tournoi continental qui pour les Comores avait le goût de l’inédit. Les Lions indomptables, eux, continuent leur route et retrouveront en quart de finale une autre surprise: la Gambie, bourreau plus tôt dans la journée de la Guinée (1-0). Ce sera samedi à 18h, toujours à Yaoundé dans un stade d’Olembé possiblement endeuillé puisque divers médias locaux rapportent ce lundi soir une bousculade mortelle aux abords de l’enceinte en marge de la rencontre.

Lire aussi :Cameroun-Comores, le film du matchToute l’actu de la CAN

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.