C’est nul pour le Racing, Lyon reçu 7 sur 7

Alors que le sans-faute du leader lyonnais se prolonge avec à Gerland une 7e victoire en 7 journées face à Pau (27-8), le Racing 92 n’y arrive toujours pas dans son Arena, où Agen vient arracher un nul (27-27) presqu’inespéré pour les Ciel et Blanc. 

Les joueurs de Laurent Travers restaient pourtant sur un succès sans appel à Pau (31-3), mais après déjà 2 revers à domicile (Bayonne, Lyon), les Racingmen ont encore tutoyé l’affront à domicile, malgré une bonne entame entre l’essai de Louis Dupichot (23e) et les coups de pied d’un bon Teddy Iribaren (14 points). Incapables de tuer leurs matches, les Franciliens, qui semblaient pourtant bien relancés au retour des vestiaires par la première réalisation chez les pros de Kevin Le Guen (43e), vont subir la réaction pleine de culot des visiteurs, auteurs de 3 essais par Loris Tolot (32e), Nathan Decron (47e) et Jamie-Jerry Taulagi (69e) ; le SUA passait devant au score, mais Antoine Gibert égalisait (73e), avant que Sam Hidalgo-Clyne ne rate à 45m la pénalité d’une victoire après la sirène, qui aurait totalement imméritée (80e+4).

Au Matmut Stadium de Gerland, le LOU de Pierre Mignoni, qui avait procédé à 12 changements au coup d’envoi, n’a peut-être pas eu la flamboyance habituelle, mais les Rhodaniens ont de la marge et dominent les Palois sans bonus, mais avec 2 essais de Rudi Wulf (1ère) et Baptiste Couilloud (60e). Sans oublier les charges tonitruantes d’un Mathieu Bastareaud qui a souvent remis son équipe, un brin poussive, dans le sens de la marche. 

Le Stade Rochelais, tombeur de Brive (41-17) à Marcel-Deflandre, avait à coeur de récompenser son public encore fidèle pour disputer un 50e match de rang à guichets fermés en Top 14. Pourtant, Brive, bien décidé à prouver qu’il peut aussi s’exporter dans ce championnat, avait pris le meilleur départ pour mener 6-14 grâce à la botte d’Enzo Hervé et à l’essai de Nico Lee (27e). C’est sur leur mêlée que les Maritimes vont se retrouver avec un essai de pénalité (31e), puis la première réalisation de la saison de Victor Vito (38e). En seconde période, Tawera Kerr-Barlow (50e), Arthur Retière (62e) et Ihaia West (73e) vont compléter ce premier succès bonifié de la saison, qui fait chanter de plus belle le peuple rochelais.       

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *