F1 : Le GP du Canada annulé pour la deuxième année de suite !

Comme l’année dernière, le Grand Prix du Canada n’aura pas lieu cette saison. Radio-Canada a annoncé jeudi que la situation sanitaire avait contraint les organisateurs à annuler le rendez-vous, initialement programmé le 13 juin, pour la deuxième fois de suite.

Le Grand Prix du Canada passe encore à la trappe ! Annulé l’année dernière en raison de la pandémie mondial de Covid-19, l’événement n’aura pas lieu non plus cette saison. Ce jeudi, Radio-Canada a annoncé que la situation sanitaire avait obligé les organisateurs à tirer un trait sur le rendez-vous pour la deuxième année de suite. Le feu vert des autorités de la santé publique de Montréal pour que le Grand Prix puisse se dérouler à huis clos laissait pourtant penser que la course, programmée le 13 juin, ne vivrait pas de nouveau la même mésaventure qu’en 2020. Toutefois, avec ou sans public, les autorités sanitaires québécoises ont estimé que le risque de propagation du coronavirus n’en demeurait pas moins aussi élevé pendant le week-end où devait se dérouler ce GP du Canada pour le maintenir en dépit du huis clos accordé.

Il a donc été décidé d’annuler l’événement pour la deuxième année de suite, et ce alors que le Grand Prix de Bakou (Azerbaïdjan), qui aura lieu sans spectateur le 6 juin – soit une semaine avant la date à laquelle avait été fixé le Canada avant cette nouvelle annulation – a lui été maintenu. En ce qui concerne le Grand Prix du Canada, tout a été tenté pour ne pas à avoir à l’annuler de nouveau. Du personnel médical privé avait notamment été envisagé pour limiter les risques de propagation du virus parmi le personnel. Dans le même ordre d’idée, la création d’une bulle, avec tout ce que cela implique (tests réguliers, hôtels définis par l’organisation, transports privés), avait été à l’étude. Deux solutions éventuelles très vite tombées à l’eau. Le circuit de Kurtkoy, en Turquie, ou celui d’Hockenheim, en Allemagne, pourraient profiter de cette nouvelle annulation venue frapper Montréal. A ce jours, ils apparaissent en tout cas comme les deux favoris pour remplacer le Grand Prix du Canada.

Parier en toute sérénité avec Parions Sport, bookmaker agréé et légal en Nouvelle-Calédonie

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *