Judo-Europe: Les Bleus en or

Grâce notamment à Priscilla Gneto et Margaux Pinot mais également poussée par son public à Mulhouse, l’équipe de France a remporté le titre de champion d’Europe grâce à un succès en finale face aux Pays-Bas.

Un mois après la déception des Mondiaux, les Bleus ont retrouvé le sourire. Après avoir vu le titre mondial leur échapper face au Japon, les membres de l’équipe de France ont dominé le championnat d’Europe par équipes mixtes, organisé ce samedi à Mulhouse. Avant d’affronter les Pays-Bas en finale, les Tricolores ont démarré par un succès net sur l’Ukraine (4-0) avec Marie-Eve Gahié, Loris Tassier, Julia Tolofua et Joseph Terhec qui n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires.

Un premier succès qui leur a ainsi ouvert les portes des demi-finales avec la Turquie comme adversaire. Si Loris Tassier puis Léa Fontaine ont permis à l’équipe de France de prendre un bon départ dans ce duel, Joseph Terhec n’a pu que s’incliner face à Munir Ertug dans le combat des +90kg. Toutefois, Faiza Mokdar a relancé les Bleus avant que Benjamin Axus ne prenne le meilleur sur Bayram Kandemir pour valider la qualification pour la finale (4-1).

𝐂𝐇𝐀𝐌𝐏𝐈𝐎𝐎𝐎𝐎𝐎𝐍𝐒 𝐃’𝐄𝐔𝐑𝐎𝐏𝐄 !! 🌟🏆

L’équipe de France remporte son premier titre continental par équipes mixtes ! 🤩🇫🇷

Quelle équipe ! 🥲#EuropeMulhouse2022 #GoLesBleus #FierdEtreJudoka pic.twitter.com/rt9MGTRe1u

France Judo (@francejudo_) November 12, 2022

Les Pays-Bas dépassés par les Bleus

Un titre que l’équipe de France a joué face aux Pays-Bas. Une équipe qui a créé la sensation en début de journée en éliminant d’entrée la Géorgie, tenante du titre, dans une revanche de la finale disputée l’an passé à Oufa. Cette finale, les Tricolores l’ont prise par le bon bout avec Julia Tolofua qui a pris le meilleur sur Marit Kamps. Néanmoins, les Néerlandais ont immédiatement répondu avec Jur Spikers qui a dominé Emre Sanal. Priscilla Gneto, joker de luxe pour cette finale, n’a pas laissé la moindre chance à Shannon van de Meeberg pour ce qui a été son seul combat de la journée.

Opposé à Matthijs van Harten, Benjamin Axus a rapproché le clan tricolore de la médaille d’or. L’honneur de conclure est revenu à Margaux Pinot, dont c’était également la première sortie sur le tatami ce samedi. Par ippon, elle a dominé Sanne van Dijke pour sceller le sort de cette finale (4-1) et apporter le premier titre à la France dans la discipline. Un sacre européen qui fait suite à celui remporté lors des derniers Jeux Olympiques, à Tokyo.

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.