La Superligue européenne, un projet « avancé »

A l’initiative notamment du Real Madrid, des grands clubs européens sont bien en train de créer leur Superligue pour liquider la Ligue des champions de l’UEFA.

Josep Maria Bartomeu avait lancé une bombe, en octobre dernier, lors de sa démission de la présidence du FC Barcelone. Sa direction a donné son accord pour participer à une « Superligue européenne », qui verrait le jour aux dépens de la « Super Ligue des champions » imaginée par l’UEFA pour 2024. Désormais favori à l’élection présidentielle du club catalan, qui se tiendra le 24 janvier, Joan Laporta, a confirmé son envie de disputer cette future compétition continentale.

Le Barça veut des détails

« Nous sommes ouverts sur le sujet, il faut nous expliquer ça en détails et on prendra une décision. Tout ce qui peut générer des revenus supplémentaires est le bienvenu, nous voulons connaître le projet en profondeur avant de décider. L’idée a toujours existé mais ne s’est jamais concrétisée car les clubs n’étaient pas d’accord. Maintenant, cela semble avancé mais on verra. L’UEFA aura également quelque chose à dire. Si je gagne, j’appellerai le président de la Fifa, de l’UEFA et l’ECA pour leur dire que l’on veut être présents aux réunions de travail », a lancé celui qui était déjà à la tête des Blaugranas de 2003 à 2010, notamment lors de la « Dream Team » de Pep Guardiola.

En somme, le FC Barcelone n’est pas moteur dans la création de cette Superligue européenne. C’est justement son rival espagnol, le Real Madrid, qui tire les ficelles en coulisses. En novembre 2019, Florentino Pérez est ainsi devenu le président de l’Association mondiale des clubs, une entité visiblement liée à la Fifa et qui concurrence ainsi l’Association européenne des clubs, emmenée par Andrea Agnelli, le patron de la Juventus, et qui a poussé auprès de l’UEFA pour une Ligue des champions semi-fermée…

Le PSG et l’OM dans les 18 ?

Selon la Cadena Ser récemment, cette Superleague tient déjà sa formule: un championnat assez classique entre 16 ou 18 équipes pour 30 ou 34 journées de programmées. Ce seraient surtout des formations de Liga, Premier League, Serie A, Bundesliga et Ligue 1 (visiblement le PSG et l’OM) qui seraient conviées à cette grande fête du football et qui auront toujours l’occasion de jouer leur ligue nationale respective en parallèle.

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *