Le Garrec forfait contre Toulouse

Victime d’une commotion cérébrale, le demi de mêlée international français du Racing 92 Nolann Le Garrec ne jouera pas le huitième de finale de Champions Cup à Toulouse dimanche.

Gros coup dur pour le Racing 92 ! Alors que le club francilien joue ce dimanche à Toulouse son huitième de finale de Champions Cup (qui se dispute sur un match sec), il devra faire sans son demi de mêlée international français. Nolann Le Garrec n’est en effet pas remis de la commotion cérébrale qu’il a subie contre Clermont samedi en Top 14 (victoire 26-10 du Racing). Le joueur de 21 ans avait subi un placage de Yérim Fall et sa tête avait heurté le sol. Même s’il respecte cette semaine le protocole de reprise après une commotion, qui impose deux jours de repos puis quatre jours d’activité restreinte, le Racing 92 préfère ne prendre aucun risque avec son joueur.

Le club francilien devra donc faire sans son demi de mêlée néo-international, qui a découvert le XV de France lors du Tournoi des Six Nations (cinq matchs, dont les deux derniers comme titulaire). Cette saison, Le Garrec a déjà marqué dix essais et 127 points avec le Racing en 18 matchs toutes compétitions confondues. En raison de ce forfait, le jeune Racingman n’aura pas donc pas l’occasion de se confronter à Antoine Dupont, le capitaine et demi de mêlée inamovible des Bleus, parti jouer à 7 cet hiver, ce qui avait permis à Maxime Lucu puis Nolann Le Garrec de prendre sa place provisoirement.

Le Bail pour le remplacer ?

Pour remplacer son n°9, Stuart Lancaster devrait faire confiance à Clovis Le Bail (28 ans), qui a joué treize matchs cette saison, dont six comme titulaire, et n’a pas marqué le moindre point. Des statistiques qui font pâle figure à côté de celles de Le Garrec. « Clovis est un compétiteur, il a un vrai fighting spirit. Il va être excité par le challenge. Il n’y a pas mieux que ce challenge », rassure Stuart Lancaster dans les colonnes de L’Equipe. Si jamais le Racing 92 franchit l’obstacle toulousain, il devra à nouveau se déplacer le week-end suivant en quarts de finale, à Exeter ou Bath. Avec ou sans Le Garrec ?

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.