Les Celtics quasiment en finale

Après avoir échoué à se qualifier pour les finales avec NetBet, bookmaker agréé et légal en Nouvelle-Calédonie » rel= »noreferrer noopener »>NBA la saison dernière, Boston n’est plus qu’à une victoire d’y parvenir grâce à sa victoire dans la nuit de samedi à dimanche à Indianapolis (111-114). Avec ses 36 points, Jayson Tatum a été l’un des grands artisans de cette victoire.

Deux ans après, les Celtics vont-ils parvenir à se qualifier pour les Finales avec NetBet, bookmaker agréé et légal en Nouvelle-Calédonie » rel= »noreferrer noopener »>NBA ? Ce n’est pas encore officiel et on se garderait bien d’y mettre notre main à couper mais c’est en tout cas bien parti. Dans la nuit de samedi à dimanche, Boston a imposé sa loi dans l’Indiana (111-114) et mène donc 3-0 dans la série après ses deux premiers succès au TD Garden dont un obtenu après la prolongation. Avant un match 4 programmé ce mardi, qui pourrait sonner le glas des espoirs des Pacers, les hommes du Massachusetts ont envoyé un premier message sur le parquet du Gainbridge Fieldhouse et grâce à Jayson Tatum.

L’ailier s’est offert un double-double avec 36 points et 10 rebonds (8 passes, 2 contres, 10/18 au tir). Il a été désigné meilleur marqueur de la rencontre, loin devant Andrew Nembhard à un cheveu du double-double (32 points, 9 passes). Même privés de Kristaps Porzingis (mollet) et Luke Kornet (poignet), les Bostoniens ont réalisé un bon début de match dans la lignée de ce qu’ils avaient fait lors du match 1. Et ce, même si les Pacers ont joué des coudes dans le premier quart-temps (31-32).

À un match du sweep et des finales NBA

Encouragés par leur entame, les hommes de l’Indiana ont poussé dans le deuxième quart-temps et ont profité des bonnes formes de Pascal Siakam (22 pts), T.J. McConnell (23 pts) et Myles Turner (22 pts) pour prendre le large au tableau d’affichage (69-57). Avec une avance de 12 points à la pause, les Pacers ont enfin senti le parfum de la victoire, eux qui n’ont plus connu la défaite à la maison depuis plus de deux mois.

Sauf qu’en face, la bande à Joe Mazzulla était bel et bien décidée à repartir d’Indianapolis avec quelque chose. Surtout, elle a montré combien elle pouvait avoir de la ressource grâce à Al Horford, Derrick White ou encore Jrue Holiday. Si près à la mi-temps, si loin au coup de sifflet final (111-114) après un quatrième quart-temps lâché (21-32), Indiana s’incline à nouveau et voit Boston filer vers les Finales NBA. Ce mardi, les Celtics ont eu une première balle de match…

NBA / PLAY-OFFS
Finales de Conférence
Boston (1) – Indiana (6) : 3-0
Minnesota (3) – Dallas (5) : 0-2

Demi-finales de Conférence
Conférence Est
Boston (1) – Cleveland (4) : 4-1
New York (2) – Indiana (6) : 4-3

Conférence Ouest
Oklahoma City (1) – Dallas (5) : 2-4
Denver (2) – Minnesota (3) : 3-4

Premier tour
Conférence Est
Boston (1) – Miami (8) : 4-1
Cleveland (4)- Orlando (5) : 3-3
New York (2) – Philadelphia (7) : 4-2
Milwaukee (3) – Indiana (6) : 2-4

Conférence Ouest
Oklahoma City (1) – New Orleans (8) : 4-0
LA Clippers (4) – Dallas (5) : 2-4
Denver (2) – LA Lakers (7) : 4-1
Minnesota (3) – Phoenix (6) : 4-0

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.