Les recours de l’OL, d’Amiens et de Toulouse rejetés

Première victoire pour la LFP devant les tribunaux, mais la partie n’est pas terminée…

La Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé ce vendredi que les recours déposés par trois clubs (Lyon, Amiens et Toulouse), suite à l’arrêt prématuré de la Ligue 1, avaient été rejetés par le tribunal administratif de Paris. Celui-ci, sans juger sur le fond, s’est déclaré incompétent.

« La LFP a pris connaissance avec satisfaction du rejet des recours introduits par l’Olympique Lyonnais, l’Amiens SC et le Toulouse FC devant le juge des référés du tribunal administratif de Paris, peut-on lire ce vendredi dans un communiqué. Celui-ci a logiquement retenu, par trois ordonnances rendues ce vendredi après-midi, que les décisions de portée générale prises par le Conseil d’administration de la Ligue le 30 avril dernier ne pouvaient être contestées que devant le Conseil d’État, qui est compétent pour connaître des actes de nature réglementaire pris par les autorités à compétence nationale telles que la LFP. »

La suite devant le Conseil d’Etat ?

Pour rappel, ces trois clubs contestaient le fait que la LFP ait décidé de se baser sur les résultats des 28 premières journées pour établir le classement de la Ligue 1. Ce qui prive l’Olympique Lyonnais de toute chance de qualification européenne, et condamne Amiens et Toulouse à la descente en Ligue 2. La suite de ce feuilleton juridique pourrait donc avoir lieu devant le Conseil d’Etat.

Lire aussi:
Le TFC a également déposé un recours
Le foot français en faillite ? La LFP contre-attaque
Une victoire pour Aulas: des sénateurs demandent des comptes !

Trulli

Précédent Suivant

  • 1/20

    20e – Dijon

    43 M€

  • 2/20

    19e – Nîmes

    46 M€

  • 3/20

    18e – Brest

    47 M€

  • 4/20

    17e – Metz

    52 M€

  • 5/20

    16e – Amiens

    56 M€

  • 6/20

    15e – Angers

    65 ME

  • 7/20

    14e – Toulouse

    68 M€

  • 8/20

    13e – Reims

    71 M€

  • 9/20

    12e – Strasbourg

    76 M€

  • 10/20

    11e – Montpellier

    79 M€

  • 11/20

    10e – Nantes

    84 M€

  • 12/20

    9e – Saint-Etienne

    99 M€

  • 13/20

    8e – Bordeaux

    105 M€

  • 14/20

    7e – Nice

    160 M€

  • 15/20

    6e – Rennes

    166 M€

  • 16/20

    5e – Marseille

    207 M€

  • 17/20

    4e – Lille

    236 M€

  • 18/20

    3e – Monaco

    283 M€

  • 19/20

    2e – Lyon

    379 M€

  • 20/20

    1er – PSG

    843 M€

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *