L’OL en appelle à Macron

Se félicitant de la reprise annoncée de la Liga, l’OL profite de l’occasion pour réclamer ce samedi un réexamen de la situation en France.

Débouté vendredi par le Tribunal administratif de Paris et décidé à saisir désormais le Conseil d’Etat, l’OL accueille avec enthousiasme ce samedi l’annonce d’une reprise imminente de la Liga. Dans son allocation du jour, le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a donné son feu vert à un retour des footballeurs à la compétition à partir du lundi 8 juin. La preuve pour le club lyonnais que la France s’est précipitée en décrétant un arrêt ferme des championnats professionnels le 30 avril dernier.

« La puissance de la Liga et la valeur de ses dirigeants, mais aussi la véracité et la précision des informations transmises au gouvernement pour que celui-ci aide à la reprise, ont eu un rôle majeur dans la décision finale prise par le Premier ministre espagnol qui a annoncé la reprise aujourd’hui. L’Olympique Lyonnais espère que l’exemple de l’Espagne venant après celui de l’Allemagne permettra de reconsidérer la décision prise en France de façon trop hâtive », peut-on lire dans un communiqué rhodanien faisant la part belle aux déclarations du président de la Liga Javier Tebas.

Le petit tacle à Deschamps

« On peut raisonnablement envisager que la position des entraîneurs et des joueurs du championnat de France soit aujourd’hui beaucoup plus favorable à une reprise de la compétition que lors du sondage UNFP du 23 avril ou que lorsque Didier Deschamps confiait le 27 avril au président Emmanuel Macron ses réticences et ses craintes pour la santé des joueurs, poursuit l’OL. Au-delà de la catastrophe économique qui va percuter de plein fouet le championnat français, les clubs français les plus performants et encore qualifiés en Champions League vont se retrouver désavantagés lors des joutes européennes. Le PSG et l’Olympique Lyonnais, tous deux toujours engagés avec leurs deux équipes, féminine et masculine, seront ainsi pénalisés face à des adversaires qui auront bénéficié de la reprise de leur championnat. »

Et les Gones, avant d’épuiser les recours juridiques, d’en appeler directement au président de la République. « L’OL appelle le président Emmanuel Macron à soutenir l’esprit d’une France qui réagit face à ses concurrents européens. Grâce à la pertinence et à l’efficacité de ses citoyens, la France a fait reculer la pandémie pour permettre la reprise contrôlée des entraînements et demain nous l’espérons de la compétition, comme c’est le cas dans la quasi-totalité des autres pays européens. La décision prise dans la précipitation le 30 avril peut être aujourd’hui compensée aux yeux des français si l’on sait reconnaître que rien n’est jamais définitif en adoptant la solution la plus appropriée dans l’intérêt du football professionnel français et donc des Français. »

Lire aussi:
L’OL saisira lundi le Conseil d’Etat
L’ASSE aussi s’en prend à Mediapart
Bonne nouvelle pour l’OM

Trulli

Précédent Suivant

  • 1/9

    Christophe Galtier

    C’est le candidat idéal, mais il est sous contrat avec le Losc.

  • 2/9

    Leonardo Jardim

    A Monaco, il a prouvé qu’il savait travailler avec les jeunes.

  • 3/9

    Bruno Genesio

    Ce serait surprenant et mal vu par les supporters marseillais, mais sait-on jamais.

  • 4/9

    Laurent Blanc

    Son expérience et la qualité de jeu qu’il prône pourraient séduire le Vélodrome.

  • 5/9

    Jocelyn Gourvennec

    Passé par Guingamp et Bordeaux, il connaît bien la Ligue 1.

  • 6/9

    Habib Beye

    Le consultant rêve d’entraîner l’OM un jour, mais il se donne encore deux ans avant de se lancer.

  • 7/9

    Gabriel Heinze

    Avec sa grinta, l’ancien défenseur argentin a laissé d’excellents souvenirs à Marseille…

  • 8/9

    Mauricio Pochettino

    Ce serait un énorme coup de la part des dirigeants phocéens.

  • 9/9

    André Villas-Boas

    Après tout, il n’est pas encore parti…

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *