L’OM, le record de la honte

De nouveau catastrophiques, les hommes d’André Villas-Boas ont de nouveau été balayés en Ligue des champions, mardi à Porto (3-0). Le club marseillais égale même le record de 12 défaites consécutives dans cette compétition !

L’OM sera-t-il à jamais le premier club à perdre 13 rencontres d’affilé en Ligue des champions ? En tout cas, le club phocéen est – déjà – entré dans l’histoire de la compétition européenne: en enregistrant une 12e défaite consécutive en LDC, le champion d’Europe 93 partage désormais ce triste record avec Anderlecht. En ce qui concerne la formation d’André Villas-Boas, elle a enchaîné une 3e défaite en autant de journées dans ce groupe C lors de son déplacement à Porto (3-0), une semaine après sa déroute contre Manchester City (0-3).

Le penalty de Payet s’envole !

Et c’est un véritable cauchemar que les Phocéens ont vécu dans le Nord du Portugal, puisqu’ils ont encaissé un premier but d’entrée. Un contre favorable a permis à Jesus Corona de servir Moussa Marega pour l’ouverture du score (4e). KO debout, l’OM a eu une occasion inespérée de se relancer, après que Florian Thauvin a été fauché dans la surface par Malang Sarr. C’était sans compter un Dimitri Payet qui a fêté son retour dans le onze de départ avec un penalty complètement manqué (10e).

Le sort s’est acharné sur les visiteurs 20 minutes plus tard. D’abord avec un penalty donné au FC Porto pour un tacle en retard inutile de Jordan Amavi sur le côté gauche la surface. Sergio Oliveira ne s’est pas fait prier pour doubler la mise (28e). Puis, dans la foulée, l’OM a cru pouvoir entamer une remontada puisque l’arbitre espagnol a désigné le point de penalty, mais M. Lahoz a annulé sa décision puisqu’il n’y avait aucune main d’Uribe à sanctionner lors du visionnage des images (34e)…

L’OM mauvais jusqu’au bout

Le pire, dans tout ça, c’est que l’OM n’a pas davantage réagi en seconde période. Villas-Boas n’a effectué aucun changement au retour des vestiaires et la médiocrité collective des Marseillais était toujours aussi criante. Dans la foulée des deux premières entrées en jeu, celles de Michaël Cuisance et Luis Henrique, le FC Porto a enfoncé le clou au bout d’un contre mené par Corona et joliment conclu par Luis Diaz (69e). Ces Dragons percutants tenteront de s’amuser autant au Vélodrome, dans trois semaines…

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.