Maxime Lucu, la décision radicale

Auteur d’une transformation manquée qui aurait pu donner la victoire à l’UBB contre les Harlequins (41-42), Maxime Lucu a reçu un fort soutien de la part de son entraîneur et de ses supporters.

Le verdict est cruel. Cet UBB-Harlequins a peut-être été le match le plus fou de cette saison de Champions Cup, l’un des plus spectaculaires en tout cas (41-42), mais il s’est achevé sur un échec, cette transformation manquée de Maxime Lucu à deux minutes de la fin, alors que Madosh Tambwe venait d’inscrire ce qui aurait pu être l’essai de la victoire.

Le demi-de-mêlée international est le héros malheureux de cette rencontre, mais tout le club a décidé de lui apporter un franc soutien, à commencer par les supporters girondins, connaisseurs, qui ont scandé son nom après le coup de sifflet final.

Bru prend la défense de Lucu

Yannick Bru a lui aussi été très clair au sujet de son capitaine. « Max Lucu nous a portés comme très souvent, explique le coach de l’UBB dans les colonnes de L’Equipe. Il peut aller à la réception avec la tête haute, mais certainement pas avec un sentiment de culpabilité. On est partis de trop loin et c’est vrai que c’est dur de s’en remettre à cette dernière transformation après le match qu’il a fait, en 9 puis en 10. On connaît son leadership, son importance chez nous. On est heureux de l’avoir dans la famille UBB. »

Le résumé est plutôt bon. C’est toute l’équipe qui a démarré ce match de travers, à 0-14 après moins de 10 minutes, et Lucu fait partie des joueurs qui ont permis à l’UBB de relever la tête. D’abord en n°9, à son poste habituel, puis tant que n°10, pour suppléer un Matéo Garcia bien moins à l’aise que le week-end précédent face aux Saracens.

Très pertinent dans le jeu, Lucu a aussi été bon face aux poteaux, avec un 5/7 malgré des tentatives plus difficiles que celle qu’il a ratée à la toute fin. Et il ne faut pas oublier sa passe intérieure parfaite, qui a créé le décalage sur l’essai de Tambwe. Il y a eu trop d’imprécisions défensives dans le jeu de l’UBB pour s’attarder uniquement sur ce coup de pied malheureux.

Parier en toute sérénité avec NetBet, bookmaker agréé et légal en Nouvelle-Calédonie

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.