Ocon écarté pour le GP du Canada et vers le retour d’un paria ?

Esteban Ocon sera certainement écarté de son baquet au Grand-Prix du Canada par son écurie Alpine. Celle-ci serait également sur le point d’enrôler un paria de la Formule 1 dans un rôle de superviseur.

En 2024, Alpine traverse une période on ne peut plus délicate en Formule 1. L’écurie n’a empoché que deux points au classement des constructeurs. L’une de ces deux unités a été glanée ce dimanche au Grand-Prix de Monaco par Pierre Gasly. Une course marquée par l’accrochage entre les deux Français lors du premier tour avant le second départ arrêté provoqué par un autre accident impliquant la Red Bull de Sergio Perez et les Haas de Kevin Magnussen et Nico Hulkenberg. Dans un virage, Esteban Ocon a tenté de doubler à l’intérieur son coéquipier Pierre Gasly, le conduisant vers un contact inévitable.

Hélas pour Esteban Ocon, sa voiture trop endommagée n’a pas été en mesure de reprendre le grand-prix en principauté. Cela n’avait pas empêché son compatriote de ne pas décolérer après la course, en dépit de sa reconnaissance des faits. Son comportement a d’ailleurs suscité l’ire de Bruno Famin, directeur d’Alpine, en direct sur Canal+ après l’incident. « L’attaque d’Esteban (Ocon, ndlr) était hors de circonstance, c’est exactement ce qu’on ne voulait pas voir et on tirera les conséquences. » Des mots forts accréditant une mise à l’écart du Normand ? Probablement à en croire la suite de la sortie médiatique de Bruno Famin.

Avec Doohan, et Briatore au GP du Canada ?

« On va trancher dans le vif » a-t-il affirmé remonté lorsqu’il a été questionné sur la gestion de la relation tumultueuse entre les deux Tricolores. Ces derniers jours, cette hypothèse prend davantage d’épaisseur à en croire de nombreux médias. Outre-Manche, Sky avance avec certitude qu’Esteban Ocon cèdera son baquet au Grand-Prix du Canada du 7 au 9 juin à Jack Doohan, le pilote australien réserviste d’Alpine. Au cœur de la tempête, Bruno Famin et son état-major pourraient bien prendre une autre décision forte. Ancien de la maison mais suspendu à vie par la FIA en 2009 pour une suspicion de triche à Singapour (2008), Flavio Briatore serait sur le point d’effectuer son retour !

La suspension de l’Italien de 74 ans a été levée en 2010. Ex-patron de Benetton et de Renault, il viendrait en qualité de superviseur même si sa nomination fera grincer des dents au sein du paddock. Un poste où son expérience pourrait se révéler on ne peut plus utile au sein d’une écurie où rien ne tourne rond cette année. Pour l’heure Alpine n’a pas confirmé cette rumeur. Mais elle ne l’a pas niée non plus.

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.