Ocon et Gasly s’attendent au pire

Alors que le niveau de la dernière monoplace d’Alpine interroge, Esteban Ocon et Pierre Gasly n’ont pas caché leurs craintes par rapport à cette dernière à quelques jours du début de la saison 2024.

Après une année 2023 globalement décevante sportivement parlant, Alpine ne semble pas mieux armée pour attaquer 2024. En effet, à quelques jours du premier Grand Prix de la saison, à Bahreïn, les performances de l’A524, la nouvelle monoplace de l’écurie française, ne sont pas vraiment au niveau attendu. Lors des récents essais hivernaux, Alpine n’a donc pas pu vraiment retrouver le sourire et inquiète même certains observateurs présents sur place. Ce mercredi, face à la presse, Esteban Ocon s’est exprimé sur le sujet.

« Vous (les médias) présentez la situation comme la pire. C’est une possibilité, parce que nous n’avons pas encore réussi à tout mettre en place comme tous les autres. Mais ce n’est pas fini. (…) Vu votre façon de présenter les choses, je pourrais abandonner et quitter le paddock tout de suite. Mais non, je ne suis pas comme ça », a notamment lancé le Français. Conscient du souci, Pierre Gasly ne s’avoue lui aussi pas déjà vaincu.

Gasly : « Nous savons que le week-end ne sera pas facile »

« Nous savons évidemment que nous ne sommes pas là où nous voulons être en termes d’équilibre et de performances de la voiture. Et les sensations ne sont pas aussi bonnes que nous l’aurions souhaité. (…) Le plus important, et ce qui sera crucial lors des premières semaines pour nous, c’est d’identifier toutes les faiblesses de notre voiture et de trouver le potentiel à débloquer. Nous avons déjà un plan et des choses qui viendront à un moment donné. Mais nous savons que le week-end ne sera pas facile, a pour sa part reconnu celui qui a remporté le GP d’Italie en 2020, dans des propos repris par Motorsport. (…) En tant qu’équipe compétitive, personne ne se réjouit d’un début de saisons difficile. Ce n’était pas l’idée. Mais aujourd’hui, c’est la situation dans laquelle nous nous trouvons et nous y faisons face ensemble, en tant qu’équipe. » Alors que les deux premières séances d’essais libres se tiendront ce jeudi, on devrait donc être assez vite fixé sur le niveau réel d’Alpine.

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.