Pavard, la réponse fracassante

Peu convaincant ces derniers temps, avec l’Inter Milan mais aussi l’équipe de France, Benjamin Pavard a réalisé une excellente prestation en Serie A contre Empoli (2-0), lundi soir. Les observateurs ont aimé l’implication de l’international français dans tous les secteurs de jeu.

Au Bayern comme en équipe de France, Benjamin Pavard réclamait depuis quelques années d’évoluer à son poste de formation, à savoir défenseur central. Un vœu exaucé depuis son arrivée à l’Inter Milan l’été dernier (lors d’un transfert à 30 millions d’euros). Le champion du monde 2018 a plombé son équipe au plus mauvais moment, fautif lors du quart de finale retour de Ligue des champions perdu contre l’Atlético de Madrid (2-1), le 13 mars dernier.

Pavard n’a pas non plus brillé contre le Genoa et le Napoli en Serie A avant la fenêtre internationale et n’a pas davantage convaincu avec l’équipe de France, au sein d’une charnière centrale avec Dayot Upamecano, lors de la déroute collective contre l’Allemagne (0-2), il y a 11 jours au Groupama Stadium. Ce match amical contre la Mannschaft fait clairement retomber le joueur de 28 ans dans la hiérarchie des centraux de Didier Deschamps à trois mois de l’Euro.

Pavard sait tout faire

C’est face à Empoli (un relégable) que Pavard s’est rattrapé, avec une « excellente prestation » (comme le décrit le site Inter-News), lundi soir, lors d’une victoire 2-0 à Giuseppe Meazza. « Le Français communique très bien avec Nicolo Barella dans le couloir droit et c’est l’un des aspects qui met le plus en difficulté les adversaires », est-il précisé, pour mettre en avant l’activité de Pavard dans le jeu. La Repubblica lui donne un 6,5/10, notamment pour un « joli retour sur (M’Baye) Niang, pour rappeler qu’il sait aussi défendre ».

A défaut de disputer la suite de la Ligue des champions, les Nerazzurri planent sur le championnat italien, avec 14 points d’avance sur l’AC Milan à huit journées de la fin (ils sont déjà qualifiés pour la prochaine LDC). Pavard n’a plus que huit matches pour finir la saison en trombe et convaincre son sélectionneur national de le maintenir dans le onze de départ en vue du prochain Champion d’Europe des nations.

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.