Pavon : « J’aimerais juste finir ce tournoi sous le par »

A l’issue de son troisième tour au Masters d’Augusta de golf, le Français Matthieu Pavon a affiché ses ambitions et confié espérer finir sous le par.

Matthieu Pavon dispute actuellement le premier Masters de golf de sa carrière, du côté d’Augusta. A l’issue du troisième tour qui s’est conclu ce samedi, le Français était à +1 au-dessus du par, après une journée à +2. Par conséquent, le Tricolore a perdu un total de huit positions au niveau du classement, pour se retrouver à la seizième place.

Ce dimanche, auprès du quotidien sportif français L’Equipe, Pavon a analysé sa prestation du jour : « Ce n’est pas une si mauvaise journée que ça. Je mets une balle dans l’eau au 11, je fais encore un 3 putts au 7 et je n’ai pas scoré sur les par 5. Donc +2 avec tout ça, sachant qu’en plus je fais virgule au 16 (bogey) et que je manque un putt au 18, ça aurait pu faire une journée sous le par. J’ai plutôt bien joué, plutôt bien drivé. Après, les greens sont raffermis, beaucoup plus rapides, donc forcément plus difficiles à gérer. »

Pavon : « Un peu emblématique pour un premier Masters de finir dans le rouge »

Ce dimanche, aura lieu le quatrième et dernier tour de ce prestigieux événement. A cette occasion, le 25eme joueur mondial partira dès 18h55, heure française, en compagnie de l’Autrichien Sepp Straka. Pavon ne perd pas espoir de mieux terminer. Le golfeur a d’ailleurs partagé ses ambitions : « J’aimerais juste finir ce tournoi sous le par. Ce serait un peu emblématique pour un premier Masters de finir dans le rouge, de conclure une très bonne semaine après deux premières journées très difficiles avec le vent. On verra la stratégie demain (dimanche), je ne connais pas les drapeaux ni les distances que je vais avoir sur les coups. Ça se gèrera avec mon cadet. Qui dit moins de vent, dit des greens plus fermes et plus rapides après des greens réceptifs les deux premiers jours, donc ça va être encore un beau challenge. »

Parier en toute sérénité avec Unibet, bookmaker agréé et légal en Nouvelle-Calédonie

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.