Rien de grave pour Yabusele

Touché à un œil lors de la victoire héroïque de l’équipe de France face aux Etats-Unis dimanche, Guerschon Yabusele a passé lundi des examens qui se sont avéré rassurants. Le staff des Bleus redoutait que la cornée du futur ailier fort du Real Madrid ne soit touchée mais il n’en est rien.

Plus de peur que de mal pour Guerschon Yabusele (25 ans, 2,03 m). Touché à un œil lors de l’exploit historique des Bleus face aux Etats-unis (les Français n’avaient encore jamais battu les Américains aux Jeux Olympiques) – victoire 83-76 des joueurs de Vincent Collet – l’ailier fort de l’équipe de France, auteur de 6 points (3 sur 4 aux tirs) dimanche, a passé lundi des examens qui se sont révélé rassurants, a indiqué la Fédération française de basket. Une d’autant meilleure nouvelle pour le joueur sacré champion de France avec l’ASVEL mais qui défendra la saison prochaine les couleurs du club espagnol du Real Madrid que le staff des Bleus redoutait que la cornée du « Dancing Bear » ne soit touchée. Heureusement pour l’ancien pensionnaire de avec VBet, bookmaker agréé et légal en Nouvelle-Calédonie » rel= »noreferrer noopener »>NBA (il a alternait pendant deux ans entre les Boston Celtics et les Maine Celtics, en G-League), ce n’est pas le cas.

Yabusele s’est entraîné normalement

Lundi, le natif de Dreux a même pu participer normalement à la séance d’entraînement concoctée par Vincent Collet au lendemain de la deuxième victoire en deux ans des Tricolores face aux Etats-Unis (les Bleus les avaient déjà battus en quarts de finale des derniers Mondiaux, en 2019). De la même façon, Yabusele, à l’origine de l’action du match dimanche face aux Américains en se jetant devant le banc adverse pour parvenir à éviter que le ballon ne sorte des limites du terrain et servir Evan Fournier sur une passe venue d’ailleurs alors que Kevin Durant et ses coéquipiers menaient d’un point à une minute de la fin du temps réglementaire, pourra donc également être de la partie à l’occasion de la deuxième sortie des médaillés de bronze du dernier Championnat du Monde, mercredi prochain (14h00, heure française) contre la République tchèque. Frank Ntilikina et Andrew Albicy, absents dimanche officiellement sur « gênes musculaires », pourraient eux manquer également ce deuxième match. Les deux meneurs français n’ont pas participé à la séance de lundi.

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *