Ronaldo, une embrouille et un missile

Auteur d’un splendide but, mardi, lors du déplacement de la Juventus sur la pelouse du Genoa, Cristiano Ronaldo n’en serait pas moins en froid avec son entraîneur, Maurizio Sarri.

La Juventus a beau trôner en tête de la Serie A avec quatre longueurs d’avance sur la Lazio Rome, pouvoir légitimement croire à une qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions après le revers 1-0 concédé à Lyon, Maurizio Sarri apparaît en difficultés à la tête de la Vieille Dame. Et le revers concédé aux tirs au but en finale de la Coupe d’Italie face à Naples n’explique pas tout.

Si l’ancien coach des Blues a vu sa position fragilisée, c’est principalement en raison des mauvaises relations qu’il entretient avec ses joueurs, Cristiano Ronaldo en tête. C’est tout du moins la conviction d’Abel Xavier, ancien défenseur passé par Everton, Liverpool ou l’AS Rome. A l’en croire, la façon de faire de Maurizio Sarri ne passerait pas auprès de ses joueurs et des tensions seraient apparues entre le technicien italien et le quintuple Ballon d’or. De quoi, à ses yeux, expliquer ses critiques après la prestation ratée de CR7 en finale de la Coupe d’Italie.

Un mauvais match resté néanmoins sans lendemain. En attestent ses trois matches de rang avec un but au compteur en Serie A, l’ancien Madrilène ayant ajouté la manière, mardi, lors du déplacement à Gênes. Après une accélération au cœur de la défense génoise, Cristiano Ronaldo a en effet décoché une frappe terrible des 25 mètres, flashé à 105 km/h. De quoi déclencher les vivats sur Twitter…

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *