TF1, le scénario catastrophe

L’annonce de la dissolution de
l’Assemblée nationale pourrait avoir une autre conséquence
catastrophique pour TF1, principal diffuseur de
l’Euro…

Emmanuel Macron a réservé une très mauvaise surprise à TF1,
dimanche soir. En annonçant la dissolution de l’Assemblée nationale
dans la foulée des résultats des élections européennes, le
président de la République a mis la première chaîne dans
l’embarras. Entendant donner la priorité à l’actualité politique,
la une a en effet décidé de diffuser la rencontre des Bleus face au
Canada avec un léger différé. Une première depuis plus de trente
ans.

La décision de TF1 est évidemment très mal passée auprès des
amateurs de football. Ses dirigeants n’en avaient cure. « On ne
vas pas s’emmerder avec un match amical alors qu’il y a la
dissolution… » a ainsi lancé un membre de la rédaction, selon
Le Parisien, un autre cadre de la une
expliquant: « L’actualité prime toujours. Et là,
l’actualité principale, c’est évidemment la dissolution. Donc c’est
normal d’informer les téléspectateurs. L’erreur aurait été de ne
pas le faire. »

TF1 diffusera le huitième des Bleus

Pour autant, la première chaîne peut craindre le pire :
l’équipe de France pourrait en effet devoir disputer son huitième
de finale au soir du premier tour des élections législatives. Ces
dernières se dérouleront en effet les 30 juin et 7 juillet
prochain. Si aucun match de l’Euro n’est prévu le 7 juillet, il en
est tout autrement du 30 juin puisque deux rencontres des huitièmes
de finale sont programmées dont celle devant opposer le
1er du groupe B à l’un des meilleurs troisièmes, parmi
les groupes A, D, E ou F.

Si elle terminait troisième dans le groupe D, la France pourrait
donc potentiellement devoir disputer son huitième de finale le 30
juin à 21 heures face au 1er du groupe B, le groupe de
la mort où figurent l’Italie, l’Espagne et la Croatie. Or il est
d’ores et déjà acquis que TF1 diffusera l’éventuel huitième de
finale des Bleus à l’inverse du possible quart de finale, cédé à M6
au même titre que le choc contre les Pays-Bas.

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.