Violences policières, le message fort de LeBron James

LeBron James a publié un message sur Instagram après le décès de George Floyd, cet Américain mort après avoir été étouffé lors d’un contrôle de police. Le « King » met en relation ce drame avec le combat de Colin Kaepernick.

Il s’appelait George Floyd. C’était un ami proche de Stephen Jackson, l’ancien joueur des Indiana Pacers et des Golden State Warriors. Il est mort mardi à la suite d’un contrôle de police musclé, capté par des passants, dans les rues de Minneapolis. Sur une vidéo, on voit l’homme de 46 ans, menotté, au sol, écrasé au niveau du cou par le genou d’un policier. On peut l’entendre crier qu’il ne peut pas respirer. Il est décédé quelques heures plus tard.

Les quatre policiers impliqués dans cette interpellation ont été licenciés, a annoncé le maire de Minneapolis. Mais cela n’a pas suffit à stopper la vague d’indignation qui a déferlé aux Etats-Unis après ce nouveau drame, loin d’être isolé. LeBron James, la superstar de la NBA, s’est emparé du sujet en relayant sur Instagram un photo montage : à gauche de l’image, George Floyd au sol, la tête coincée sous le genou du policier ; à droite, Colin Kaepernick, l’ancien quarterback NFL, en train de s’agenouiller pendant l’hymne américain pour protester contre les violences policières aux Etats-Unis. « Voici pourquoi », peut-on lire en haut de l’image, alors que l’association des deux photos est édifiante.

« Vous comprenez maintenant ? Ou ce n’est toujours pas assez clair ? », écrit le « King » en commentaire, avec le hashtag #RestonsEveillé. Lorsque Kaepernick, en 2016, avait commencé son mouvement de protestation contre les violences policières -et en particulier les violences raciales-, James ne s’était pas agenouillé mais il avait affiché son soutien envers le joueur des San Francisco 49ers.

Contrairement à Michael Jordan, qui assume pleinement son choix de ne pas s’exprimer sur des questions de politique et de société, LeBron James est un joueur nettement plus engagé. En 2014, il faisait partie des stars NBA, au même titre que Kyrie Irving ou encore Derrick Rose, à avoir porté à l’échauffement un t-shirt avec la mention « I can’t breathe » (« Je ne peux pas respirer »), les derniers mots d’Eric Garner, décédé lui aussi après avoir été arrêté par la police de New York. Un drame tragiquement similaire à celui de George Floyd.

Il n’est pourtant pas évident pour les sportifs de prendre position sur des sujets qui font polémique. Colin Kaepernick n’a plus joué un seul match NFL depuis qu’il s’est agenouillé la première fois, lors d’une rencontre de pré-saison. Cela avait inspire une belle campagne de pub à l’un de ses sponsors, avec le slogan suivant: « Croyez en quelque chose. Même si vous devez tout sacrifier. »

Lire aussi:
Toute l’actualité de la NBA
Pippen furieux contre Jordan

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *