Les jeunes Français à la fête, pas les Françaises

Ugo Humbert, et surtout Corentin Moutet, ont fait sensation lundi à Wimbledon, alors qu’Alizé Cornet et Caroline Garcia ont été piteusement éliminées.

Après avoir atteint le troisième tour d’un Grand Chelem pour la première fois de sa carrière à Roland-Garros, Corentin Moutet, qui s’est extrait des qualifications à Wimbledon, se dirigeait vers une élimination d’entrée lundi, pour sa première dans le grand tableau. Mené deux sets à zéro par Grigor Dimitrov, le jeune Francilien (20 ans), qui va défier Felix Auger-Aliassime au prochain tour, a pourtant réussi à l’emporter après un match de près de trois heures face à un Bulgare déboussolé (2-6, 3-6, 7-6[4], 6-3, 6-1 en 2h57).

Une superbe performance qui fait suite à celle d’Ugo Humbert, même si le Lorrain a bénéficié de l’abandon de Gaël Monfils, là aussi dans une rencontre en cinq sets. Humbert, qui avait déjà réussi à franchir un tour lors du dernier US Open, a soutenu la comparaison avec le Parisien, certes pas un grand adepte du gazon. Les deux hommes étaient à égalité deux sets partout (6-7[8], 3-6, 6-4, 7-5), et le 66e joueur mondial, futur adversaire de Marcel Granollers, menait 3-0 quand son adversaire a dû renoncer, en raison d’une blessure à la cheville gauche.

Garcia cataclysmique

Et si Pierre-Hugues Herbert a été logiquement battu par Kevin Anderson (6-3, 6-4, 6-2), finaliste de la dernière édition, deux autres Tricolores ont obtenu leur billet pour le deuxième tour: Jérémy Chardy, tombeur de Martin Klizan (3-6, 6-0, 6-3, 6-4), et Benoît Paire, qui est venu à bout de Juan Londero (4-6, 6-4, 6-4, 7-6[4]). Chez les dames en revanche, les deux Françaises engagées ont été toutes les deux éliminées sans gloire. Et sans surprise, aussi, pour Alizé Cornet, battue pour la troisième année consécutive au premier tour du Grand Chelem anglais, par Victoria Azarenka (6-4, 6-4).

On attendait mieux, en revanche, de Caroline Garcia. D’autant plus que la numéro un tricolore avait remporté le mois dernier son deuxième titre sur la surface, à Nottingham. Mais elle a été littéralement surclassée par la Chinoise Shuai Zhang, 50e au classement WTA, en deux sets et seulement 1h06 de jeu (6-4, 6-0). Celle qui a cumulé 24 fautes directes est notamment apparue sans solution dans une deuxième manche cataclysmique, et quitte le All England dès son entrée pour la deuxième année d’affilée.

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *