Retour triomphal pour Riner

Délesté d’une vingtaine de kilos, Teddy Riner a fait forte impression aux Masters de Doha où il l’a tranquillement emporté un peu moins d’un an après sa défaite à Paris.

Près d’un an après son couac au Tournoi de Paris où il avait vu son invincibilité de plus de neuf ans prendre fin après 154 victoires consécutives, Teddy Riner a repris sa marche en avant. De retour au Masters de Doha, le Guadeloupéen s’est imposé au Qatar. Son bourreau de Paris, le Japonais Kokoro Kageura, n’était certes pas là, mais il y avait du beau monde avec notamment son compatriote Hisayoshi Harasawa ou le champion d’Europe Tamerlan Bashaev.

Mais c’est un autre Russe, le jeune Inal Tasoev, que le Français a affronté en finale. Et confirmant l’impression laissée tout au long de la journée, le double champion olympique, qui vise une troisième médaille d’or à Tokyo cet été, a fait valoir son rang face au 3e mondial dans la catégorie. Délesté de 26 kilos, le Tricolore, apparu très particulièrement mobile et entreprenant, l’a emporté grâce à un nouvel ippon après 1’33 » de combat.

Quatre premiers combats bien gérés

La journée de Teddy Riner avait démarré en douceur. Opposé au Néerlandais Roy Meyer, sanctionné pour non-combattivité, le décuple champion du monde n’a pas tremblé même s’il a dû attendre la fin du combat pour dominer le médaillé de bronze des Mondiaux 2019 grâce à un sumi-gaeshi synonyme de deuxième waza-ari. Dans la foulée le Français avait été plus incisif face au jeune Géorgien Gela Zaalishvili, l’emportant grâce à un ippon en moins de deux minutes.

En quarts de finale, opposé au Russe Tamerlan Bashaev, champion d’Europe en tire, le natif des Abymes avait de nouveau fait forte impression en se montrant offensif. Une audace récompensée à une minute de la fin du combat d’un o-uchi-gari. Et la demi-finale a été parfaitement gérée avec une victoire obtenue contre l’Ukrainien Iakiv Khammo au terme d’un combat parfaitement maîtrisé et grâce à un waza-ari inscrit après à peine plus d’une minute de combat.

Parier en toute sérénité avec VBet, bookmaker agréé et légal en Nouvelle-Calédonie

Source : Sports.fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *