Polémique des drapeaux aux Jeux d’Apia : le CTOS se défend

En théorie, aux Jeux du Pacifique, les deux drapeaux sont hissés lors des remises de médailles et arborés, croisés, à la cérémonie d’ouverture. Sur les podiums, c’est l’étendard gris et rouge des Cagous qui apparaît. Mais en pratique, tous les drapeaux fleurissent un peu partout à Samoa, pays hôte de la seizième édition, qui a été littéralement pavoisé pour accueillir l’ensemble des athlètes.
 

La théorie, et la pratique…

Et l’emblème de Kanaky semble plus présent que le tricolore. Avant-même l’arrivée des Cagous, l’accueil officiel organisé en leur honneur vendredi, malgré leur absence, a vu de nombreux écoliers samoans arborer uniquement le premier. L’hymne calédonien a été interprété et les deux drapeaux, officiellement levés côte à côte.
 

«Souvent le fait de personnes ou structures extérieures»

Le CTOS replace donc les choses dans un contexte : «Cela a souvent été le fait de personnes ou structures extérieures au comité organisateur des Jeux qui, comme tant d’autres, ont tapé sur un moteur de recherche sur internet « flag New Caledonia » pour connaître le drapeau du pays, dans le but d’accueillir au mieux leurs hôtes.»
 

Multiples efforts

Et de détailler ses multiples interventions pour rappeler «la nécessité de faire apparaître [les deux drapeaux] systématiquement ensemble sur tous les supports». Aux organisateurs des Jeux, mais aussi auprès de chauffeurs de navettes, par exemple. «Le CTOS estime donc avoir fait tout ce qui est en son pouvoir pour anticiper et régler ce problème.» 

Source : NC la 1ère

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *